Nicolas KEMPF

Nicolas KEMPF / Gestion de projet  / Choisir la bonne technologie pour votre projet

Choisir la bonne technologie pour votre projet

On va voir aujourd’hui quels sont les éléments importants à prendre en compte dans le choix des technologies pour votre projet. La bonne technologie n’existe pas, elle dépend principalement de votre entreprise, de votre projet et de votre équipe.

L’impact de votre entreprise et de votre projet

L’un des éléments les plus important est le stade de développement de votre entreprise de votre projet. En effet, si vous commencez, vos choix techniques initiaux vont être orientés en fonction de votre budget. Il sera alors plus intéressant de privilégier des solutions de développement rapide dans un premier temps même si elles ne sont pas optimales.

Par la suite, si vous atteignez une masse importante d’utilisateurs vous pourrez travailler sur les problématiques de scalabilité et d’optimisation. Si vous avez plus de fonds, vous pourrez améliorer l’expérience utilisateur, mettre en place des applications natives iOS et Android plutôt que des applications hybrides, etc.

Cela rejoint les idées de MVP (Minimum viable product) où vous commencez à travailler sur les fonctionnalités primaires de votre produit et vous y ajouter petit à petit des choses en fonction des retours.

La préférence de votre équipe

Un second point important à considérer est votre équipe technique existante, si vous en possédez une. Il sera plus simple de choisir une technologie connue par la plupart et maitrisée par au moins une ou deux personnes que de partir sur un langage inconnu de tous. En effet, les connaissances et l’expérience permettent d’éviter les erreurs fréquentes de débutant qui peuvent nuire à votre projet.

Le marché de l’emploi

Point souvent négligé, il est important de considérer votre budget et la localisation de votre entreprise avant de vous décider. En effet, plus vous allez demander de compétences, plus elles seront spécifiques et plus vous allez avoir du mal à trouver de personnes compétentes et à proposer une rémunération attractive.

Vous pouvez toujours prendre des développeurs sans expérience dans votre langage de programmation, cela vous demandera un peu plus de temps de préparation et formation, ce n’est pas en soit le problème. Cependant, il faut réussir à les intéresser et à nouveau cela va passer en partie par le salaire. De plus, certains refuseront simplement parce que ça ne leur apportera rien pour leur carrière.

Besoin vs envie

Chaque décision technique doit avoir une raison. On ne peut pas choisir la dernière technologie en vogue juste pour le plaisir. Ou alors si vous voulez vraiment le faire, commencez par un side-project sur votre temps libre ou sur votre temps de R&D au boulot. Qui sait, si vous devenez évangéliste et que toute votre équipe s’y met, ça deviendra un choix pertinent pour un prochain projet.

À l’inverse, il ne faut pas non plus tomber dans l’habitude de toujours prendre le même langage de programmation simplement parce que c’est votre préféré. C’est normal d’avoir une préférence et toujours utiliser les mêmes choses apporte une stabilité en entreprise. Mais parfois il faut savoir mettre ça de côté.

Pour conclure, un choix technique doit être réfléchi :

  • en fonction de la taille de votre entreprise, de l’avancement de votre projet et de sa base utilisateurs existante, il peut être plus intéressant de viser une première version « rapide » mais non optimale. À l’inverse, il est judicieux de viser un système plus robuste lorsque vous avez le temps et les moyens.
  • en fonction de votre équipe, il n’est pas conseillé de choisir quelquechose si personne ne maitrise la technologie en question. Cela risque de diminuer la qualité générale du projet et d’augmenter vos délais.
  • en fonction du marché de l’emploi, il est important de garder en mémoire qu’un choix particulier risque de rendre vos recrutements plus difficile.
  • en fonction du besoin et non de vos envies
Nicolas KEMPF