Nicolas KEMPF

Nicolas KEMPF / Entreprenariat  / Freelance : Avantages et inconvénients

Freelance : Avantages et inconvénients

Aujourd’hui on va voir les avantages et les inconvénients d’être freelance par rapport à un poste en tant que salarié.

Avantages

Il y a beaucoup de points positifs qui tournent en majorité autour de la liberté apportée par le travail d’indépendant.

Les seules limites à votre liberté vont être vos réunions, l’accueil de stagiaires ou d’employés et les missions en régie qui se passent généralement chez le client.

Le choix de votre lieu de travail

Vous voulez vous aménager un bureau chez vous et y travailler ? Vous pouvez le faire. Mais vous avez également la possibilité de travailler 1 jour ou 2 par semaine dans un bureau ou un coworking.

Le choix de vos horaires

C’est vous qui décidez si vous voulez commencer tôt, finir tard ou faire une grande pause entre midi pour faire du sport. Vous pouvez choisir de travailler le samedi et pas le lundi, seulement 4 jours par semaine ou à l’inverse tous les matins sans jour de repos.

Entendez moi bien, je ne conseille pas de faire n’importe quoi mais c’est vrai que c’est plaisant de pouvoir m’adapter aux jours de repos de ma compagne.

Le choix de vos clients

Vous êtes le capitaine du navire, si quelqu’un ne vous inspire pas confiance, personne ne vous imposera de travailler avec lui. Bien sûr, si vous débutez ou si vous avez une perte d’activité momentanée, vous n’aurez pas forcément le loisir de choisir…

Inconvénients

C’est la partie la plus facile parce qu’on y pense assez simplement. Ça concerne tout ce qui tourne à la précarité et à la fin des avantages d’un CDI. Au delà de votre travail, ces inconvénients vous suivent dans votre vie privée. Le métier d’indépendant est encore mal perçu par les banques, les assurances ou les agents immobiliers.

La précarité

Quand vous êtes freelance, vous gérez vous-même vos contrats. Si vous ne trouvez pas de client, vous ne gagnez pas d’argent.

En cas d’impayés, c’est à vous de vous débrouiller. Bien souvent, les frais de justice vous décourageront d’intenter une action contre votre créditeur.

Vous êtes engagés contractuellement sur un seul projet, une collaboration peut donc s’arrêter rapidement. C’est à vous de prévoir en avance cette possibilité.

En fonction de votre statut, vous n’aurez pas toujours droit au chômage si votre activité vient à cesser.

Les désavantages d’être freelance par rapport à un CDI

Comme vous êtes seuls, vous allez devoir tirer un trait sur tous les avantages qui semblent « normaux » en CDI. Vous n’aurez pas de comité d’entreprise, pas de voiture de fonction, pas de matériel en location, pas de chèque vacances ni de ticket restaurant, pas de droit à Action logement, etc. Et, si vous êtes malades, les petits coups de pression des clients vous aideront à vous remettre sur pied.

Conclusion

Comme toujours, le tableau n’est pas tout blanc ou noir. Vous pouvez diminuer une bonne partie des inconvénients en vous préparant et en ayant recours à des plannings prévisionnels.

Si vous n’aimez pas trop la partie gestion, la sous-traitance ou les sociétés de consulting peuvent vous simplifier la vie. Par contre, elles demandent des disponibilités à temps plein et selon leur propres horaires.

Nicolas KEMPF

No Comments

Post a Comment